Sauter la barre de navigation du haut Passer au contenu principal
Mains tenant des pièces de puzzle connectées

Devrais-je avoir un REER, un CELI ou les deux?

Rédigé par L’ÉQUIPE INVESTISSEUR INSPIRÉ | Publié le 18 juin 2024

Académie des placements. Le savoir soutient le succès. Visitez maintenant.

Bâtir un avenir financier sain peut être long et parsemé d’embûches. Heureusement, il y a plusieurs manières d’y arriver. Au moment d’ouvrir un compte enregistré, de nombreux Canadiens optent soit pour un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), soit pour un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ces deux types de comptes présentent des caractéristiques et des avantages différents. En fait, ils peuvent se compléter pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Avant de choisir l’un ou l’autre ou les deux, il est important de bien comprendre le rôle de ces comptes et la façon dont ils peuvent constituer le fondement d’un portefeuille robuste.

En quoi consistent les comptes enregistrés?

Les comptes enregistrés sont des instruments de placement créés par le gouvernement fédéral pour aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs financiers. Ils vous incitent à épargner en reportant ou en éliminant une partie de l’impôt que vous devriez normalement payer si vous déteniez les actifs dans des comptes non enregistrés, ou encore en réduisant cet impôt. Il existe sept types de comptes enregistrés, y compris pour épargner en vue des études d’un enfant et en vue de la mise de fonds destinée à l’achat d’une première propriété. Le REER et le CELI sont les comptes enregistrés les plus populaires.

Qu’est-ce qu’un REER?

Un REER est un compte enregistré qui permet à votre épargne et à vos placements de fructifier à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous les utilisiez, idéalement à la retraite. Vous ne paierez pas un seul centime d’impôt canadien sur les gains, les dividendes ou les revenus générés pendant les années d’accumulation de votre épargne. Par contre, lorsque vous retirerez de l’argent du compte, les fonds seront traités comme un revenu. Ils seront alors imposables en fonction de la tranche d’imposition dans laquelle vous vous trouverez à ce moment-là.

En plus de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt pendant des décennies, un REER offre un avantage important : les cotisations sont déductibles d’impôt, de sorte que vous payez moins d’impôt maintenant. Si l’impôt est retenu sur votre salaire et que vous cotisez à un REER, vous pourriez réduire l’impôt sur le revenu à payer et récupérer une partie de ce que vous avez déjà payé. C’est le principe du REER : vous épargnez durant les années où votre revenu est le plus élevé et où vous pouvez obtenir un remboursement non négligeable. Puis, vous retirez les fonds à la retraite lorsque vous pourriez vous situer dans une tranche d’imposition inférieure. Vous avez également la possibilité d’emprunter de l’argent de votre REER pour acheter une première propriété ou pour suivre des études ou une formation. Le montant que vous pouvez retirer en franchise d’impôt est plafonné et vous devrez remettre les fonds dans votre REER sur une période déterminée. L’année de votre 71e anniversaire, vous devrez convertir votre REER en fonds enregistré de revenu de retraite, un compte à partir duquel seuls les retraits sont permis.

Les cotisations au REER sont plafonnées chaque année à 18 % de votre revenu ou à un montant fixe, qui est de 31 560 $ pour 2024 (selon le montant le moins élevé). Vous pouvez verser des cotisations plus élevées si vous disposez de droits de cotisation inutilisés d’une année précédente. En revanche, les cotisations versées à un régime de retraite d’employeur peuvent également avoir une incidence sur vos droits de cotisation. Il est important de connaître vos droits de cotisation, car en général, vous devez payer un impôt de 1 % par mois sur vos cotisations qui dépassent votre maximum déductible au titre des REER par plus de 2 000 $. Si votre cotisation excédentaire est de 2 000 $ ou moins, le montant excédentaire ne sera pas déductible d’impôt mais peut demeurer dans votre REER sans pénalité. Si vous avez dépassé votre plafond de cotisation, vous pouvez envisager de consulter l’ARC, un comptable ou un professionnel de la finance, car d’autres règles peuvent également s’appliquer. Vous trouverez le montant de vos droits de cotisation dans la section « Mon dossier » du site Web de l’ARC.

Qu’est-ce qu’un CELI?

Un CELI est un compte enregistré qui a été créé en 2009 pour aider les Canadiens à accroître leur épargne. Les personnes âgées de 18 ans ou plus (ayant un numéro d’assurance sociale valide) peuvent verser des cotisations jusqu’à concurrence du montant fixé chaque année par l’ARC. Pour 2024, ce plafond est de 7 000 $. Si vous n’avez effectué aucune cotisation depuis 2009 et que vous aviez au moins 18 ans cette année-là, vous pouvez actuellement verser jusqu’à 95 000 $ dans un CELI.

Comme dans un REER, tout revenu ou gain en capital généré par des placements admissibles dans un CELI peut croître à l’abri de l’impôt. (Bien que les revenus provenant de placements étrangers puissent être assujettis à des retenues d’impôt de non-résident perçues par leurs pays respectifs, y compris les États-Unis.) Contrairement à un REER, l’argent investi dans un CELI est un revenu après impôt et n’est donc pas déductible. Autrement dit, vous ne bénéficiez pas d’un report d’impôt. Cependant, comme vous avez déjà payé l’impôt sur les fonds, les retraits ne sont pas imposables. Par ailleurs, si vous faites un retrait, vous ne perdez pas les droits de cotisation correspondants, contrairement au REER. Tout montant retiré peut être reversé, car il est ajouté aux droits de cotisation de l’année suivante. Vos droits de cotisation commencent à s’accumuler l’année où vous devenez admissible à un compte. Par conséquent, même si vous n’en ouvrez pas un immédiatement, vous pourrez toujours rattraper les cotisations plus tard.

REER et CELI : des comptes qui se complètent

Il n’y a pas de « bon » choix entre un REER, un CELI ou les deux; la décision dépend de l’étape de votre parcours financier à laquelle vous vous trouvez. Toutefois, voici quelques éléments à prendre en compte.

Par sa nature, le REER convient à l’épargne à long terme, car ses modalités vous dissuadent d’utiliser les fonds avant la retraite. (Si vous effectuez un retrait plus tôt, vous risquez de payer un impôt sur le revenu élevé, selon votre tranche d’imposition, et vous perdrez définitivement les droits de cotisation pour ce montant.) Le remboursement d’impôt que peuvent entraîner les cotisations au REER est également important : vous pouvez l’utiliser pour gérer l’impôt exigible, pour investir encore plus dans le compte ou rembourser des dettes assorties d’un taux d’intérêt élevé.

Le CELI présente quelques différences par rapport au REER, ce qui en fait un ajout utile à votre portefeuille. Le compte offre des avantages fiscaux à long terme similaires à ceux du REER, mais les retraits anticipés ne vous coûtent rien et ne réduisent pas vos droits de cotisation. C’est pourquoi beaucoup de gens utilisent un CELI pour investir en vue d’objectifs à court terme, comme l’achat d’une nouvelle voiture ou un grand voyage. Comme on peut maintenant placer près de 100 000 $ au total dans un CELI, bon nombre de personnes l’utilisent également pour épargner en vue de la retraite.

En fin de compte, vous pourriez bénéficier le plus de l’ajout des deux comptes à votre portefeuille. Ainsi, vous pourriez potentiellement réduire chaque année l’impôt à payer, reporter l’impôt sur le revenu de placement et conserver l’accès à une partie de votre épargne si vous en avez besoin plus tôt que prévu.

RBC Placements en Direct Inc. et Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. RBC Placements en Direct Inc. est une filiale en propriété exclusive de Banque Royale du Canada et elle est membre de l’Organisme canadien de réglementation des investissements et du Fonds canadien de protection des investisseurs. Banque Royale du Canada et certains de ses émetteurs sont reliés à RBC Placements en Direct Inc. RBC Placements en Direct Inc. ne fournit pas de conseils en placement et ne fait pas de recommandations concernant l’achat ou la vente de titres. Les investisseurs sont responsables de leurs décisions de placement. RBC Placements en Direct est un nom commercial utilisé par RBC Placements en Direct Inc. ®/MC Marque(s) de commerce de Banque Royale du Canada. RBC et Banque Royale sont des marques déposées de Banque Royale du Canada. Utilisation sous licence.

© Banque Royale du Canada, 2024.

Les renseignements, opinions ou points de vue présentés dans le présent document, y compris les hyperliens vers le site Web de RBC Placements en Direct Inc. ou les sites Web de ses sociétés affiliées ou de tiers, sont fournies à titre d’information générale seulement et ne constituent en aucun cas des conseils financiers, juridiques, fiscaux, comptables ou autres. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. RBC Placements en Direct Inc. et ses sociétés affiliées ne font pas la promotion, explicitement ou implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers. Vous devriez consulter votre conseiller avant de prendre quelque décision que ce soit sur la base des renseignements contenus dans ce document.

Par ailleurs, les produits, services et titres mentionnés dans cette publication sont offerts uniquement au Canada et dans les autres territoires où la loi autorise leur mise en vente. L’information accessible sur le site Web de RBC Placements en Direct est réservée uniquement aux résidents du Canada et ne doit pas être consultée à partir d’un territoire situé à l’extérieur du Canada.

EXPLOREZ DAVANTAGE
Une tête de fil portant un chapeau reliant les actions les plus négociées du mois dernier.

Les 10 actions et FNB les plus négociés en mai 2024

Voici les actions que les clients de RBC Placements en Direct ont le plus négociées et ajoutées à leur liste de cotes en mai.

Une tête de fil portant une casquette de baseball reliant les actions les plus négociées du mois der

Les 10 actions et FNB les plus négociés en avril 2024

Voici les actions que les clients de RBC Placements en Direct ont le plus négociées et ajoutées à leur liste de cotes en avril.

Montagnes russes avec des symboles de dollar

Qu’advient-il des cours des actions et des obligations en cas de baisse des taux?

Nous examinons comment les actions et les obligations peuvent réagir à la baisse des taux.

Vous en savez plus que vous pensez

Un guide sur les placements en actions.
En savoir plus